Décoiffer, ça mène loin!

Par défaut

J’aime bien les éléments déclencheurs qui décoiffent. J’aime bien surprendre mes élèves et leur permettre aussi de me surprendre par la profondeur de leurs réflexions humaines. Je souhaite souvent qu’ils en retirent quelque chose de permanent. Une voix de conscience sociale, ou de conscience de soi. Enfin, je vis d’espoir!

Je vous partage deux-trois idées 🙂

Des pubs qui parlent de racisme, 50 pubs!

Je twittais et je suis tombée sur un lien d’une collègue en univers social: le voici! Merci à Hélène Séguin!

La musique. Un peu.

Il y a tellement de bons auteurs compositeurs interprètes francophones merveilleux et qu’on fait radiophoniquement taire que je me dis qu’il est de notre devoir de passeurs culturels d’en faire découvrir les couleurs. Je ne me fais pas agente d’artistes, mais bien agente de culture sans prétention!

Mon papoute d’amour me demandait l’autre fois, dans la voiture au retour d’un spectacle de Mickey Mouse: « Pourquoi ZAZ, elle dit qu’elle mange avec ses mains dans la chanson tante Anick? » On écoutait « Je veux ». À 4 ans et demi, il se questionnait déjà sur les recoins de la littérature. Il a besoin de créer le sens.

J’ai fait écouter L’écrivain d’Alexandre Poulin à mes élèves. Ils ont fait leur production écrite avec un crayon remis enroulé dans un velours épais. Sourires complices. Sourires complices.

 

Construire un cours autour de ce genre d’éléments, j’adore!

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s